EnglishFrench
 Réseau 2G

Réseau 2G

La 2G représente la deuxième génération de réseaux mobiles. Déployé dans les années 1990, la 2G s’appuie sur la norme GSM (Global System for Mobile Communications).

Dotée d’un débit de transmission de 9,6 kbps maximum, cette deuxième génération de réseaux mobiles a introduit deux nouvelles technologies d’accès : TDMA (Time Division Multiple Access) et CDMA (Code Division Multiple Access).

La 2G répond uniquement au besoin de téléphonie mobile. Son réseau d’accès radio, appelé BSS (Base Station System) est composé de :

  • BTS (Base Transceiver Station) : émetteur / récepteur (antenne) gérant une cellule (c’est-à-dire une zone du territoire),
  • BSC (Base Station Controller) : station de contrôle qui a un rôle de concentrateur de flux et de gestion de la ressource radio pour plusieurs BTS.

Son cœur de réseau, appelé NSS (Network Sub System) est composé principalement de :

  • MSC (Mobile services Switching Center) : il gère l’acheminement des appels à travers le réseau et l’acheminement des données de contrôle (ex : les données d’identification de l’abonnée), c’est un commutateur de réseau,
  • VLR (Visitor Location Register) : base de données locale qui contient les profils de tous les abonnés présents dans la zone gérée par le VLR,
  • HLR (Home Location Register) : base de données globale du réseau GSM (contient les profils des abonnés, leur localisation et des éléments pour la gestion de la sécurité).

Les réseaux GSM et D-AMPS d’origine n’étaient pas vraiment équipés pour les services de données.

GPRS (General Packet Radio Service) et EDGE (Enhanced Data for Global Evolution), respectivement appelés 2.5G et 2.75G, ont été introduits dans les réseaux GSM pour fournir des services de données mobiles..

Les réseaux 2G : récapitulatif

  • GSM (Global System for Mobile Communication), norme apparue et très utilisée aux États-Unis (bande de fréquence 850 MHz et 1900 MHz). C’est le système le plus répandu en Europe (bandes de fréquences 900 MHz et 1800 MHz) et aussi en Afrique. Son débit maximal est de 9,6 kbps.
  • CDMA (Code Division Multiple Access), aussi appelé CDMAOne ou IS-95, lancé à Hong-kong en 1994 et utilisé surtout aux États-Unis et en Asie. Notons que l’évolution du CDMA, dénommée CDMA2000, est reconnue par l’UIT (Union Internationale des Télécommunications) comme étant de troisième génération (3G).
  • TDMA (Time Division Multiple Access), principalement utilisé en Amérique du Nord, en Nouvelle-Zélande et en Asie-Pacifique.
  • Le réseau GPRS (General Packet Radio Service), aussi appelé 2,5G ou 2G+, améliore notablement le débit maximal de transfert de données (171,2 Kbit/s, avec un débit moyen de 48 Kbit/s) par rapport à la 2G. Permettant le transfert de datas de volume modéré, le GPRS est le précurseur sur l’internet mobile. Notons que tous les téléphones portables sont aujourd’hui au moins compatibles au réseau 2,5G.
  • Le réseau EDGE (Enhanced Data Rate for GSM Evolution), aussi appelé 2,75G, offre un débit maximal de 384 Kbit/s, et un débit moyen de 100 Kbit/s, ouvrant ainsi la porte aux applications multimédias. Certains opérateurs comme Orange et Bouygues Telecom ont déployé EDGE afin de faciliter la transition entre 2G et 3G.


Les produits relatifs au réseau 2G

Ayez une longueur d'onde d'avance !

► Ne ratez plus aucune nouveauté produit ◄

newsletter

NOUVEAUX PRODUITS,
OFFRES EXCLUSIVES,
INFOS HIGH-TECH...

Juste une fois par mois !